F J OSSANG

Rétrospective F.J.Ossang en  DÉCEMBRE  A L’UTOPIA BORDEAUX  AVEC PARADOXAL  

Projection de DHARMA GUNS le vendredi 02 Décembre à 20h30 en présence de  FJ OSSANG.

INSULAIRE

On peut s’amuser longtemps à faire l’inventaire de ce qui hante le cinéma de F.J. Ossang, faire une liste, repérer les références et s’en gargariser. On n’y échappe pas, elles s’imposent, mais ce serait peut-être passer à côté de ce qui relie toutes ces références, par ailleurs immenses et sans équivalents, rassemblées dans l’ombre gigantesque des vampires de Louis Feuillade et de Jean Rollin.

Le lien, justement, est peut-être ce qui caractérise le plus cette oeuvre étrange et transversale, qui s’étend sur une vingtaine d’années. Gorgés de cinéma jusqu’à la gueule, les films d’Ossang sont d’une générosité extrême, mais les références (nombreuses) n’y sont jamais gratuites. Elles dessinent les frontières d’un territoire brumeux et incandescent, foulé avant lui par Dreyer ou Chris Marker, pour ne citer qu’eux… et nous ne citerons plus personne. Sous une seule et même bannière, et avec  le renfort de ses pères, F.J. Ossang défend une approche magnifiquement racée du cinéma, celle qui croit farouchement à son pouvoir poétique, politique et philosophique.

Depuis plus de dix ans, PARADOXAL soutient activement cette approche, se mettant au service des formes nouvelles, différentes et oubliées.  Le choix d’accueillir F.J. Ossang s’est tout naturellement imposé à nous, car il est depuis des années l’exemple même de l’explorateur convaincu des possibilités expressives du cinéma, aux antipodes de tout académisme et puissamment engagé dans la tradition des meilleures avant-gardes.

A travers la programmation de ses films, nous souhaitons donc non seulement rendre justice à un parcours à la cohérence exemplaire, mais aussi défendre, avec lui, cet engagement sans borne.

Vue d’en haut, l’oeuvre de F.J. Ossang occupe l’archipel des grands formalistes. Ceux qui, avec Grandrieux et quelques autres aujourd’hui, permettent encore au cinéma de consumer la pellicule. N’oubliez pas vos lunettes.

L’AFFAIRE DES DIVISIONS MORITURI (1984)

Une histoire de gladiateurs sur fond d’Affaire Allemande. Des mecs vendent cher leur peau au lieu de se laisser mourir sur le territoire contrôlé par la middle class européenne. L’un d’eux est devenu une sorte de star du souterrain, mais il finit par se briser. Plus qu’une issue : cracher le morceau à la presse…

Vendredi 2 Décembre à 11h50 (4€) Dimanche 4 Décembre à 22h 
Mercredi 7 Décembre à 17h40 Samedi 10 Décembre à 21h50

LE TRESOR DES ÏLES CHIENNES (1990)

L’ingénieur Aldellio a découvert la synthèse artificielle de deux substances fondamentales (le Stelin et le Skalt) permettant la production d’une énergie (l’Oréon). Grâce à cette découverte, l’équilibre mondial a été reconditionné. Quand débute le film, l’ingénieur a disparu avec le secret de transformation du ‘Stelinskalt’. Le consortium producteur de l’Oréon, la Kryo’ Corp, est au bord de la faillite. Et le monde à la frontière du chaos…

Mercredi 30 Novembre à 22h Lundi 5 Décembre à 18h 
Jeudi 8 Décembre à 15h (4€) Dimanche 11 Décembre à 22h
enregistré à Bordeaux en 1980!

DOCTEUR CHANCE (1997)

Angstel attend Zelda devant un cinéma où l’on projette l’Aurore de Murnau – mais Zelda ne vient pas. Il voit alors sa dernière chance s’évanouir. Tout lui devient insupportable – ses amours ratées, son talent littéraire gâché, et la conviction d’être devenu étranger à lui-même et au monde… C’est alors qu’il croise Ancetta, danseuse au Wasted.

Jeudi 1er Décembre à 15h10 (4€) Samedi 3 Décembre à 22h10 
Vendredi 9 Décembre à 21h50 Mardi 13 Décembre à 17h30

DHARMA GUNS (2010)

Une fille pilote un hors-bord et tracte un jeune skieur. Ils bravent l’un comme l’autre leurs limites quand un choc survient…Par la suite, Stan van der Daeken s’éveille du coma pour découvrir que des généalogistes recherchent un individu dont l’identité correspond à la sienne. Loin de s’interroger sur la réalité de cette filiation testamentaire, il souscrit à l’héritage du Professeur Starkov et s’embarque pour le pays de Las Estrellas…

Vendredi 2 Décembre à 20h30 en présence de f.j. Ossang Mardi 6 Décembre à 15h20 (4€) 
Mercredi 7 Décembre à 21h40 Lundi 12 Décembre à 17h30

Article des nouvelles du front cinématographique.

Article des inrockuptibles

Publicités
Cet article, publié dans PARADOXAL, PROJECTIONS, RENCONTRES DU CINEMA INDEPENDANT, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s